Dernier hiéroglyphe connu, l’inscription d’Esmet-Akhom à Philae

Dernier hiéroglyphe connu, l’inscription d’Esmet-Akhom à Philae

 

      Les hiéroglyphes seront utilisés en Egypte pendant 3000 ans, jusqu’à l’époque romaine, le dernier écrit connu avec des hiéroglyphes est l’inscription d’Esmet-Akhom, faite le 24 août 394 au temple d’Isis à Philae.

      L’inscription se compose de hiéroglyphiques et d’une partie en démotique. Cette dernière est datée « du jour de la naissance d’ Osiris en l’année 110, de l’époque Dioclétienne », ce qui correspond au 24 août de l’an 394. Période où les cultes païens sont interdits dans l’Empire romain et les temples fermés. Puis les hiéroglyphes tomberont dans l’oubli pendant près de 1500 ans.

Jusqu’au 27 septembre 1822, jour où Champollion révèle le déchiffrement des mystérieux hiéroglyphes au monde.

 

Author: Patte2chat

Laisser un commentaire