LA CITÉ PERDUE DES PHARAONS NOIRS

      Une équipe d’archéologues pilotée par des Français a mis au jour la plus grande collection de pièces en langue méroïtique, la plus ancienne langue d’Afrique noire, dans une nécropole au Soudan.

 

 

      Relancées en 2009, les fouilles du site archéologique de Sedeinga, au Soudan, ne cessent de révéler de nouveaux secrets sur le Royaume de Koush, une civilisation qui a occupé le Nil moyen entre le VIIIe siècle avant J.-C. et le IVe siècle après J.-C., et dont la langue, le méroïtique, reste encore aujourd’hui mystérieuse. Ses habitants ont régné sur l’actuel Soudan pendant plus de 1000 ans, contrôlant les voies d’accès entre l’Égypte, la mer Rouge et le reste de l’Afrique.

 

 

 

https://www.lefigaro.fr/sciences/2018/03/06/01008-20180306ARTFIG00248-la-cite-perdue-des-pharaons-noirs.php

source : Le Figaro et le CNRS

 

Author: Patte2chat

Laisser un commentaire