Vase d’Ourouk ou vase de Warka

      Objet d’art de la période d’Ourouk (env. 4e millénaire av. J.-C.) de Mésopotamie, ce vase en albâtre exceptionnel de par ces mensurations de près d’un mètre de hauteur pour une trentaine de cm de diamètre. Exceptionnel également car il est aussi un des plus anciens objet connu représentant des scènes de vie de l’humanité.

Découvert dans les années 30 à l’état de fragments dans le secteur du temple d’Inanna, déesse poliade (spécifique) de la cité d’Ourouk. Le vase fût reconstitué et était exposé au musée de Bagdad, il a été dérobé depuis, une copie est heureusement visible en Europe au musée du Proche-Orient de Berlin.

      Le vase est daté plus précisément de -3200 à -3000 avant notre ère, il est composé de 3 scènes, la première en remontant du pied représente la flore du delta entre le Tibre et l’Euphrate avec des roseaux et des céréales entre autres. Au dessus, une frise où nous voyons une file de boeufs et de chèvres.

      La scène du milieu représente une procession d’hommes portant au temple des paniers de fruits et de céréales, ainsi que des jarres.

      La procession aboutit sur le parvis du temple de la déesse d’Inanna, qui prendra ensuite le nom d’Ishtar dans la mythologie akkadienne. Deux touffes de roseaux (symbole de la déesse) la représente au côté d’un autre personnage qui pourrait être un prêtre.

Author: Patte2chat

Laisser un commentaire