Le Panthéon de Rome

Le Panthéon de Rome

 

      Le nom du Panthéon est issu du grec et signifie « de tous les dieux ». La plupart des auteurs latins le nomment sous la forme grécisante Pantheon. La forme latinisée Pantheum est attestée chez Pline l’Ancien.

      Le temple, tel que nous le connaissons actuellement a été entièrement reconstruit sous l’empereur Hadrien, entre 118 et 125, à la place d’un précédent temple, bâti sur l’ordre d’Agrippa au Ier siècle av. J.-C, détruit par le feu d’un nouvel incendie en 110, sous Trajan. Le Panthéon original fut construit en 27 av. J.-C., au début du règne d’Auguste, par Agrippa donc, compagnon d’Auguste, qui participait ainsi à la politique d’embellissement de la ville, encouragée par Auguste. Il édifia le Panthéon et les thermes d’Agrippa en marge de la partie urbanisée de Rome, près du Champ de Mars. Consacré à l’origine, le Panthéon était un temple dédié à toutes les divinités de la religion antique, le temple est donné par l’empereur Byzantin Phocas au Pape Boniface IV qui le reconvertit en église en l’an 609 et est aujourd’hui la basilique Santa Maria ad Martyres. C’est cette transformation du Panthéon qui l’a sauvé de la destruction. Le Panthéon est le plus grand monument romain antique qui nous soit parvenu en état pratiquement intact, du fait de son utilisation ininterrompue jusqu’à nos jours.

      Le Panthéon est composé d’un imposant portique de 33 mètres de large et 15,5 mètres de profondeur, soutenu par 16 colonnes monolithiques de granit. Le fronton porte une dédicace à Agrippa « M. Agrippa L. F. cos. tertium fecit” (Marcus Agrippa, fils de Lucius, consul pour la troisième fois, le fit bâtir)

 

Inscription du fronton du Panthéon

 

      De Plus le Panthéon supporte la plus grande coupole de toute l’Antiquité avec 150 pieds romains soit 43,30 m de diamètre à l’intérieur (ou 43,44 m), qui reste la plus grande du monde en béton non armé. Après presque deux millénaires, cette construction remarquable ne présente pas de signe de faiblesse de sa structure en dépit des mutilations volontaires et des mouvements telluriques répétés.

Le reste du Panthéon est donc formé d’une partie ronde supportant la fameuse coupole de 43 mètres de diamètre (qui est égale à la hauteur du temple). En pénétrant à l’intérieur du Panthéon, vous franchissez deux portes en bronze, d’époque antique.

 

Arrière du Panthéon

 

      L’intérieur est impressionnant, la gigantesque coupole à caissons est percée en son sommet d’un oculus, seule source de lumière de l’édifice. La coupole, d’une taille exceptionnelle, a servi de modèle à Michel Ange pour celle de Saint Pierre de Rome, mais sans arriver à en égaler le diamètre ! Plusieurs niches, encadrées de colonnes, sont placées tout autour du Panthéon, abritaient des statues de dieux à l’époque antique. Elles sont aujourd’hui transformées en chapelles et abritent pour certaines des tombeaux (les rois Victor Emmanuel II et Umberto I, le peintre Raphaël …)

 

La coupole à caissons est percée en son sommet d’un oculus

 

Intérieur du Panthéon

 

      Situé en plein cœur historique de la ville, entre la piazza Navona et la fontaine de Trevi, le Panthéon, est l’un des monuments emblématiques de Rome.

Le Panthéon dans la ville de Rome de nos jours

 

Author: Patte2chat

Laisser un commentaire